Appropriation culturelle: les petits délire de Judith

Je viens de lire le premier paragraphe du nouveau texte de Judith Lussier qui est titré Qui s’approprie le concept d’appropriation culturelle? et je saigne déjà des yeux..

appropriation culturelle yoga
Le yoga serait de l’appropriation culturelle

Le texte tourne autour du pseudo scandale qui a explosé à l’Université d’Ottawa, concernant la pratique du Yoga qui serait selon les fous furieux du politiquement correcte, connu sous le nom de Social Justice Warrior (SJW), un signe d’appropriation culturel. Mais bien-sur Judith Lussier n’en reste pas là, elle fait toute sorte d’amalgames afin de bien nous culpabiliser, tout en y ajoutant sa petite touche de morale, et comme dans tout ses textes, elle fait une pirouette intellectuel pour nous parler de viol et tout ça, comme toujours, saupoudré de white guilt.

Maintenant, selon Judith Lussier, les blanches qui se font des tresses dans les cheveux quand elles sont dans le sud, c’est de l’appropriation culturel mais la journaliste oublie de dire que plusieurs femmes se font faire des tresses en voyage sur la plages par des travailleuses locales et ainsi la méchante blanche qui se fait faire des tresses participe à l’économie locale. En effet, quand tu vas en république dominicaine par exemple, et bien il y a des femmes qui se promènent sur les plages, dans les hotels pour faire des tresses, ce n’est pas de l’appropriation culturel, c’est de la business et les femmes qui font des tresses et bien c’est leur métier et elles sont bien heureuse de revenir avec de l’argent chez elles…

Lussier nous réfère à ce clip d’Amandla Stenberg pour amener son point:

«Deux ans plus tard, on ne se formalise plus que le festival Osheaga interdise le port des coiffes autochtones, et on comprend que les logos de formations sportives telles que les Indians ou les Redskins puissent être considérés racistes.»

Vous voulez dire que Judith Lussier et quelques obsédés de la rectitude politique qui ne représentent même pas 1% de la population croient que c’est «légitime». Mais la vaste majorité de la population s’en fout éperdument, incluant les différentes cultures et groupe militants culturels qui font du capitale politique et qui font de l’extorsion de fond au nom d’une supposé «appropriation culturel».

Alors que du même souffle les mêmes autochtones et Premières Nations qui crient au scandale avec la coiffe autochtone vont vendre ces mêmes coiffes dans des boutiques de souvenirs, sur internet et dans des festivals partout en Amérique. C’est de la pure hypocrisie, de la manipulation et de l’instrumentalisation et le fait que vous ne voyez pas ça comme journaliste chroniqueuse relève de la naïveté presque enfantine ou/et de la mauvaise foi crasse, comme une certaine gauche progressiste sait si bien le faire. Et pour les hipsters donneur de leçon, même Etsy vend des coiffes indiennes artisanales.

En 2012, le super-model Karlie Kloss avait fait scandale en portant une majestueuse coiffe indienne au Victoria’s Secret Fashion Show de 2012.

appropriation culturelle-victoria-secret-native

«On peut commencer, par exemple, en reconnaissant l’absurdité que constitue le fait d’aller se prélasser dans un cours de yoga avec pour seul apport en retour au peuple indien, les vêtements fabriqués par des enfants que l’on porte sur le dos.»

À chaque fois que vous écrivez vos texte manipulateur avec votre produit Apple pensez-vous aux chinois-es qui ont assemblé celui-ci dans des sweatshops chinoises ? À chaque fois que vous tweetez sur votre téléphone cellulaire pensez-vous aux enfants congolais qui meurent dans les mines de coltan? À chaque pas que vous marchez, pensez-vous aux Bangladais-es qui souffrent dans les sweatshop? Car malheureusement c’est la seule chose que vous apportez à ces peuple, acheter des produits fabriqué et manufacturé par eux, dans des usines décrépies et morbides. Tout ce que vous portez, tout le maquillage que vous utilisez, tout les gadget électroniques que vous chérissez proviennent de ces pays . Donc avant de nous faire votre petite morale à deux sous, regardez vous donc dans le miroir.

Un jeune africain travail dans une mine de  coltan au Congo.
Un jeune africain travail dans une mine de coltan au Congo.

Je veux dire, que faits-vous au Québec à vivre dans la ouate occidentale à vous plaindre sur des choses aussi insignifiante et stupide que le l’appropriation culturel? Pourquoi n’êtes vous pas travailleuse humanitaire? Pourquoi n’êtes vous pas quelques part en Afrique à aider vraiment sur le terrain les africains ou dans n’importe-quel pays désœuvré pour aider la population locale…

Et non ce n’est pas compliqué, c’est juste l’histoire de méchant blanc souvent CIS et hétérosexuel qui vont dans une boutique souvent à quelque-part en Amérique ou dans un casino indien et achète comme souvenir sans se questionner sur les origines de celle-ci , une coiffe autochtone vendu par des autochtone, qui se crissent des origines culturelles et spirituelles de celle-ci, ils veulent juste des $$$..

Pour le bannissement de la coiffe à Osheaga, je suis certain que vous ne savez même pas d’ou vient cette réactions des organisateurs du festival.. cette décisions était liée à un show de David Guetta à Ibiza qui avait utilisé cette thématique pour faire la promotion d’un gros show et qui avait provoqué un scandale pour certain bien-pensant et une chicane en ligne avec Deadmau5 dont voici une photo.. bou houu des filles sexy qui portent des coiffes indienne sans se soucier de l’origine culturel de celle-ci..

appropriation culturelle

Par contre, Guetta a dépassé les limites quand il a présenté une cheval vivant avec une femme sexy habillé en autochtone sur le plancher de danse..et c’est à ce moment que tout cette histoire de coiffe indienne dans les show à commencée à déraper. Guetta a été ultra con et abominable de traîner un cheval dans un ambiance de night club bruyant avec plein de monde sur le party.. et après ce scandale, de file en aiguille, tout l’histoire est remonté jusqu’à la coiffe indienne et cela a fini par intoxiquer les autres show dans le monde..

Maintenant, Judith, pourquoi pas faire le même jeux mais en regardant ce que les autres cultures se sont approprié de la culture blanche occidentale! Tiens, je vais utiliser une expression progressiste: et s’il s’agissait d’enrichissement culturel et non d’appropriation culturel? 🙂


David Guetta au cœur d’une polémique après un… by nonstopzappingofficiel

The following two tabs change content below.
Créateur, metteur en onde et panéliste de l'émission web Gauchedroitistan. Je suis également gestionnaire du site www.tvqc.com et de plusieurs autres. Je suis aussi fan de tout ce qui est culture japonaise et je fais régulièrement mon prosélytisme concernant les idoles japonaises comme AKB48, BABYMETAL, Passpo, BiSH, POP, DEATHRABBITS et autres. Politiquement je me classe comme Libéral-Conservateur.